DES PRODUITS ALIMENTAIRES FAITS DE DECHETS HUMAINS ET ANIMALIERS

Chaque jour à l’heure des repas, nous nous efforçons à faire que notre nourriture soit aussi propre et saine que possible. Il existe même des organismes gouvernementaux qui se consacrent à cette tâche. Pourtant, certains fabricants peu scrupuleux n’hésitent pas à incorporer des saletés pour augmenter le rendement de leurs produits développant ainsi des aliments conçus à base de composants dégoutants. Voici 11 aliments fabriqués à partir de déchets humains et animaliers. 
  1.  La chicha : Une bière fermentée par la salive 
Il est connu que l’homme possède des enzymes responsables du processus de fermentation qui se produit à travers les sécrétions salivaires. Le maïs que l’on mange est digéré et convertit en liquide par ces enzymes. C’est ce dont nous parlons maintenant, la bière de maïs. La salive humaine est ainsi utilisée comme ingrédient de fermentation. Autrefois, les brasseurs mâchaient du maïs, du riz, des châtaignes pour commencer le processus de fermentation et c’est ainsi qu’on fermentait la bière par de la salive. Et manifestement, ce procédé est encore utilisé Aujourd'hui pour la fermentation de La Chicha.

  2.  La pisse de vache vendue comme boisson
Les hindous pensent que boire de l’urine de vache guérit de toutes les maladies et qu’il y aurait beaucoup de médicaments qui la contiendraient. Il y a même des rumeurs selon lesquelles l’urine de vache guérirait le diabète, les maux d’estomac et les cancers. Cette fameuse urine est censée contenir une substance qui tue les différents microbes responsables de ces maladies. Elle serait donc le remède idéal pour guérir les maladies causées par ces microbes.
On dit que si vous buvez de cette urine chaque jour, votre santé s’améliorera immédiatement et qu’elle agira rapidement contre toutes les maladies. Même si certains spécialistes confirment les bienfaits de l’urine de vache, la boire parait tout à fait illogique mais surtout répugnant. 

  3.  Le Pechuga
Une bouteille de Pechuga de Santa Catarina Minas est extrêmement rare et couteuse, environ 200$. D’abord, le Pechuga est unique en son genre car sa saison est limitée en raison de ses ingrédients spéciaux : des pommes et des prunes sauvages irremplaçables. Ensuite, le processus comprend une 3ème distillation avec 100 litres de mescal, une boisson alcoolisée à partir d’agaves ainsi que 100 kg de pommes, des prunes sauvages, des bananes plantain, des ananas, une poignée d’amande et quelques livres de riz blanc non cuit. Ça fait beaucoup mais ce n’est pas tout. Par la suite, une poitrine de poulet entière est lavée sous de l’eau courante pendant 3h afin d’enlever toute trace de graisse. La poitrine de poulet est alors suspendue pendant la distillation dans l’alambic et les vapeurs enveloppent cette poitrine. D’après ce qu’on dit, la poitrine de poulet sert à équilibrer la saveur du Pechuga afin qu’il ne soit pas dominé par les fruits. En raison de son gout fumé, le Pechuga est légèrement similaire au scotch sauf qu’il est plus salé et aurait un très léger gout de poulet. 
  4.  Le hamburger 
En 2010, des chercheurs au Japon ont commencé à produire des hamburgers à partir des déchets humains. Ils affirment que cette nourriture de plus en plus consommée de nos jours va progressivement être produite à l’avenir à partir de déchets d’origine humaine et animale. Ces affirmations sont d’autant plus surprenantes que le professeur qui a fondé ce système de fabrication affirme que la 1ère étape de ce processus est d’éliminer les bactéries et les microbes pouvant être nocifs pour l’homme. Ces déjections sont donc traitées et on y incorpore après une sauce spéciale, du soja et des épices. Par la suite, il laisse le tout reposer pour qu’il soit prêt plus tard. Ce mélange contiendrait plus de protéines que la viande normale et grâce à ce procédé, les producteurs pourront faire 10 fois plus de bénéfices. On dit que d’ici un an, ce hamburger aura même sa place sur la carte des restaurants.

  5.  Le Tehzi sanbian jiu
La boisson Tehzi sanbian jiu signifie liqueur aux trois organes sexuels masculins en français. Cette liqueur en apparence ordinaire contient en fait du pénis de phoque, de chien cantonais et de cerf. Selon le magazine Santé et Foodbeast, il s’agirait d’un moyen bien connu de la médecine chinoise d’améliorer la puissance sexuelle chez l’homme. Si vous cherchez justement ce type de remontants, vous pouvez acquérir cette bouteille de virilité dans les supermarchés de Shanghai. 

  6.  Le balut
C’est certainement l’un des aliments les plus repoussants de cet article. Le balut qui n’est autre que des œufs de canard. Très prisé et largement consommé en Asie du sud-est le balut est un œuf couvé qui contient à l’intérieur un embryon arrivé à un certain stade de développement et qui n’est pas encore sorti de sa coquille. La préparation est très simple puisque après avoir fait bouillir l’œuf, on fait sortir le contenu hors de la coquille. Puis, on l’assaisonne avec un peu de sel et de poivre. Imaginez qu’en pleine dégustation vous tombez sur un os ou des plumes, c’est répugnant je vous l’accorde.
  7.  Le Tung Sol
Cet alcool consommé par les gens en Corée du sud est censé être fait de fruits et de riz, mais en fait, il est fabriqué à partir de déchets humains.
Cette boisson est un peu chère car elle est rare. Le prix de cette boisson dégoutante est justifié par les bienfaits qu’elle aurait sur la santé. Le Tung Sol est censé guérir de nombreux types de maladies et réparer les os brisés. Le volume d’alcool de cette boisson faite à partir de déchets et rendu célèbre via les médias n’est que de 9%.

  8.  La saucisse
Certains de ceux qui travaillent dans la production de saucisses attestent qu’elles sont produites à partir des restes de vache et de cheval. Ces restes sont déchiquetés et broyés par la machine et nous sont servis comme nourriture. Les saucisses contiennent des parties comme le cerveau ou les os d’animaux. Les vétérinaires ont prouvé que la saucisse contient un grand nombre de déchets animaux et que des médicaments sont incorporés pour couvrir le gout durant première étape de fabrication. Ils ont aussi remarqué la quantité importante de bactéries trouvées à l’intérieur qui monte jusqu’à 43%. Par ailleurs, ces chercheurs affirment qu’ils ont découvert en plus des déchets animaliers des excréments de nourrissons. Maintenant, vous réfléchirez à deux fois avant d’acheter les saucisses sachant qu’elles contiennent tout cela.

  9.  La Bière de testicules
Connaissez-vous le Rocky Mountain Owster ? Il s’agit d’une spécialité culinaire du Colorado aux Etats-Unis à base de testicules de taureaux fris. Eh bien le Rocky Mountain Owster Stout est la version alcoolisée de ce plat affriolant. Cette bière qui au départ n’était qu’un poisson d’avril s’est transformée en un succès inattendu lorsqu’un brasseur de la compagnie Wynkoop a publié une vidéo sur les réseaux sociaux où il clamait avoir créé la fameuse boisson. La réponse fut si enthousiaste que la compagnie décida de véritablement la produire. Il parait que cette bière aurait une riche saveur de chocolat, d’expresso et de noix. 
  10.  Le Kopi Luwak
Nous aimons tous boire du café, mais ce café n’a peut-être pas été goutté à cause de son prix excessif. Savez-vous ce qui fait de ce café l’un des plus cher et rare au monde ? C’est tout simplement sa matière première qui est extraite des excréments d’un animal : la civette asiatique provenant tout droit de l’ile de Sumatra.
La civette consomme les cerises du caféier, en digère la pulpe mais pas le grain qui reste intact. Une fois nettoyés et moulus, ces grains qui ont été récoltés dans les excréments de la civette et séchés au soleil donnent un café sans amertume, réputé être bon mais aussi le plus cher au monde. Traditionnellement, le Kopi Luwak était fait avec des excréments de civettes sauvages, mais la demande grandissante pour ce breuvage tendance a incité des particuliers à faire l’élevage de l’animal. On estime que plus de 10 000 civettes sont aujourd’hui tenues captives en Indonésie dans des micro-cages où elles sont alimentées exclusivement de cerises de café. Le café non plus authentique, est devenu une réelle industrie. Le Kopi Luwak est vendu à 1000$ le kilo. Il est aussi difficile à trouver parce que chaque année seulement 550 kg de ce café sont produits. 

  11.  Le thé vert
Il y a peu, nous parlions du café le plus onéreux. Maintenant c’est au tour du thé le plus cher du monde produit à partir de déjections de pandas.
Eh oui ça a l’air faux mais c’est bien vrai. Les déjections de pandas sont transformées en thé vert ayant divers bienfaits. Mais alors, qu’est-ce qui le rend si particulier ? Sachez que le panda n’absorbe que 30% des nutriments de sa nourriture qui est le bambou et le reste est évacué dans ses excréments riches en vitamines et en minéraux constituant un engrais parfait. C’est un entrepreneur de thé chinois expert en faune sauvage qui a eu l’idée d’utiliser cette bouse de panda pour faire un thé vert unique. Son thé est fertilisé avec de la bouse et vendu 2000$ la coupe.

Lequel de ces aliments vous a le plus repoussé ? Aviez-vous connaissance de ces procédés de fabrication ? Faites nous part de vos avis en commentaire. Si vous avez aimé cet article, n’oubliez pas de le partager avec vos amis.

Voir aussi : 
– Laeticia Hallyday, un amant depuis 03 ans, Johnny etait-il au courant ?
– Maurane, le drame familial à l'origine de ses problèmes et cause du décès
Afrique : Le top 5 des premières dames accusées d'infidélité

Commentaires

Articles les plus consultés